Concentration Politique Tibet

«Mesures administratives pour le clergé religieux» à partir du 1er mai

Le ministère d'État aux Affaires religieuses a publié de nouvelles règles nationales pour les affaires religieuses, qui, selon une annonce officielle du Front uni (une organisation sous le contrôle du Parti communiste), visent à promouvoir la «sinisation» de la religion en Chine. C'est déjà le deuxième ensemble de règles après la première publication en août 2017.

La principale nouvelle disposition est la création d'une base de données nationale pour tous les dignitaires religieux. Dans le premier paragraphe, les nouvelles règles exigent que tous les dignitaires religieux soient «patriotiques» et «soutiennent la direction du Parti communiste chinois et du système socialiste». Le deuxième paragraphe précise que si les dignitaires peuvent mener des événements religieux, des œuvres de bienfaisance et des études religieuses, ils doivent «éduquer» les croyants au patriotisme. Il leur est interdit de propager «l'extrémisme religieux et l'ingérence étrangère» ou de répandre la religion en dehors des écoles religieuses ou par le biais du service communautaire. L'acceptation des dons doit être conforme à la législation nationale. D'autres paragraphes régissent les détails de l'enregistrement et de la certification des personnalités religieuses dans une base de données officielle gérée par le ministère d'État aux Affaires religieuses. Celui-ci doit toujours être mis à jour avec la coopération des autorités locales.

United Front, 9 février 2021 // dr. Uwe Meya

Capture d'écran United Front

Nous vous invitons à nous suivre et à aimer notre page : )

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués par *